Impots revenus 2010 Reductionimpots2011


Archive de la catégorie

Liste des articles dans la catégorie credit impot.

Crédit d impôt solaire

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d impôt solaire en équipant votre logement avec des systèmes à énergie solaire. Le crédit d impôt solaire concerne les chaudières à condensation, l’isolation thermique, les panneaux solaire photovoltaïques entre autres.

Le taux du crédit d’impôt solaire panneaux solaire photovoltaïque est fixé à 50% pour les dépenses effectuées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012.

Le taux du crédit d impôt solaire tels que les matériaux d’isolation thermique et les dépenses d’acquisitions d’appareils de régulation de chauffage est fixé à 25% et à 15% pour les dépenses d’acquisitions de chaudières. Cependant,  le taux du crédit d impôt solaire pour les chaudières à condensation et les matériaux d’isolation thermique est porté à 40% si ces matériaux sont installés dans un logement achevé avant le 1er janvier 1977 et que cette installation soit réalisée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition du logement.


Crédit d impôt photovoltaïque


Un crédit d impôt est accordé aux particuliers qui souhaitent équiper son logement en panneaux solaire photovoltaïque. En installant des panneaux photovoltaïques sur la toiture de votre logement vous pourrez économiser de l’énergie, respecter l’environnement et revendre votre électricité a EDF. 

Le taux du crédit d impôt photovoltaïque s’élève jusqu’ à 50% du prix de l’investissement qui est plafonné à 8000€ par adulte 16000€ pour un couple. Ce montant est majoré de 400€ par personne à charge, 500€ pour le deuxième enfant et 600 à partir du troisième. Par ailleurs, le crédit d impôt photovoltaïque concerne les propriétaires occupant leur résidence principale.

Cependant, le crédit d impôt photovoltaïque est accordé que si les équipements, matériaux ou appareils sont fournis et installés par une même entreprise et donnent lieu à l’établissement d’une facture. De plus, votre installation photovoltaïque doit être inférieure à 3 kWc, et ne doit pas fournir le double de votre consommation.
Pour rappel, l’installation de panneaux photovoltaïques n’entre pas dans le cadre du prêt écolo à taux zéro.


Crédit d impôt résidence principale

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d impôt pour l’acquisition de votre première résidence principale. Le crédit d impôt résidence principale est applicable pour les logements neufs, les logements anciens et les logements construits. Vous pouvez bénéficier du crédit d impôt résidence principales pendant les 5 premières années de remboursement de l’emprunt contracté. 

Le taux du crédit d impôt résidence principale à la première année est égal à 40% du montant total des intérêts payés et à 20% les années suivantes. Les intérêts sont pris en compte dans la limite de 3.750 € pour une personne seule et de 7.500 € pour un couple marié. Chaque personne à charge au sein du foyer fiscal augmente ce plafond de 500 €. Ces plafonds sont doublés lorsqu’un membre du foyer fiscal est handicapé.


Crédit d impôt énergie renouvelable

Les dépenses liées aux équipements utilisant l’énergie renouvelable ouvre droit à un crédit d impôt. Le crédit d impôt énergie renouvelable est cependant applicable que pour les équipements des résidences principales. Afin de pouvoir bénéficier du crédit d impôt énergie renouvelable, les équipements doivent être fournis par une entreprise qui procède à leur installation.

Les équipements concernés par le crédit d impôt énergie renouvelable sont l’installation de systèmes de fourniture d’électricité à partir de l’énergie solaire tels que l’éolienne, les panneaux solaires photovoltaïque. Le crédit d impôt énergie renouvelable concerne aussi les matériaux d’isolation thermique, les appareils de régulation de chauffage, les chaudières à basse température ou à condensation entre autres.


Taux crédit d impôt énergie renouvelable

Le taux du crédit d impôt énergie renouvelable tels que les panneaux solaire photovoltaïque, l’éolienne, hydraulique ou biomasse est fixé à 50% pour les dépenses effectuées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012.

Le taux du crédit d impôt énergie renouvelable tels que les matériaux d’isolation thermique et les dépenses d’acquisitions d’appareils de régulation de chauffage est fixé à 25% et à 15% pour les dépenses d’acquisitions de chaudières. Le taux du crédit d impôt énergie renouvelable pour les chaudières à condensation et les matériaux d’isolation thermique est porté à 40% quand ces équipements sont installés dans un logement achevé avant le 1er janvier 1977 et que cette installation soit réalisée au plus tard le 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition du logement.

Le plafond des dépenses énergie renouvelable est de 8 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée), de 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune, plafond majoré de 400 euros par personne à charge (dont le 1er enfant), 500 euros pour le 2ème enfant et 600 euros par enfant à compter du 3ème.


Crédit d impot isolation thermique

L’isolation thermique vous permet non seulement de réduire votre consommation d’énergie en chauffage et climatisation mais elle vous permet aussi de préserver l’environnement. De plus, l’achat de matériaux d’isolation thermique des parois opaques et des parois vitrées pour votre logement vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt isolation thermique.Le taux du crédit d’impôt isolation thermique est de 25%. Cependant, le crédit d’impôt isolation thermique peut être à 40% à condition que les équipements d’isolation thermique soient installés dans un logement achevé avant le 1/1/1977 et que leur installation soit réalisée au plus tard le 31 décembre de la 2ème année qui suit celle de l’acquisition du logement.

Désormais, le crédit d’impôt isolation thermique des parois opaques s’étend même aux frais de main d’œuvre.

Pour rappel, le taux de 25% s’applique aux dépenses payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2010. Quant au taux de 40%, il s’applique aux dépenses payées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012.


Crédit d’impôt pompes à chaleur

Le taux du crédit d’impôt pompes à chaleur pour les dépenses payés à partir du 1er janvier 2009 est fixé à 40%. A partir du 1er janvier 2010, le taux du crédit d’impôt pompes à chaleur pour les dépenses payés au 1er janvier 2010  passera de 40% à 25% en ce qui concerne les chaudières et équipements de chauffage de production d’eau chaude indépendants fonctionnant au bois ou autres biomasses et les pompes à chaleur géothermales ou air/eau.

Cependant, si ces équipement ont été installés dans un logement achevé avant le 1er janvier 1977 et que les dépenses ont été réalisées au plus tard le 31 décembre de la deuxième année suivant celle de son acquisition à titre onéreux ou gratuit, le taux est fixé à 40 %.

Le plafond des dépenses pompes à chaleur (entre 1er janvier 2005 au 31  décembre 2009) est plafonné à 8 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et à 16 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune. Le plafond du crédit d’impôt pompes à chaleur est majoré de 400 € par personne à charge (dont le 1er enfant), 500 € pour le 2ème enfant et 600 € par enfant à compter du 3ème. Par ailleurs, ces majorations sont divisées par deux pour les enfants vivant en résidence alternée.

Pour rappel, le crédit d’impôt pompes à chaleur air-air n’est plus éligible à partir du 1er janvier 2009.


Crédit d’impôt frais de garde enfants

Un crédit d’impôt frais de garde enfants est accordé aux personnes qui utilisent les services d’une assistante maternelle agréée, d’une crèche, d’une garderie, d’une halte-garderie ou d’un centre de loisirs sans hébergement.

Le montant du crédit d’impôt frais de garde enfants est égal à 50% des sommes versées dans la limite de 2300 € par enfant. En cas de garde alternée ce montant est divisé par deux.

Afin de pouvoir bénéficier du crédit d’impôt frais de garde enfants, votre enfant doit être âgé de moins de six ans au 1er janvier de l’année déclarée et doit également être à votre charge.

Pour rappel, si vous n’êtes pas imposable ou que la somme de l’impôt est inférieure au crédit d’impôt qui peut vous être accordé, vous pouvez être remboursé de la partie du crédit qui n’a pas pu être déduite de son impôt.

 

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’un conseil afin de vous aider à faire baisser vos impôts en 2009, je vous conseille vivement de consulter un excellent conseiller sur le site ouplacermesimpots. Pour plus de renseignements, il suffit de vous rendre sur le site ouplacermesimpots.com


Réduction d’impôts dons associations

Les personnes qui font des dons à une association qui aide les plus démunis en leur fournissant gratuitement de la nourriture, en les aidant à se loger et en leur délivrant des soins médicaux, bénéficient d’une réduction d’impôt dons associations égal  à 75% des sommes versées, dans la limite de 470 €.

En faisant un don à des organismes à but non lucratif, à des œuvres d’utilité publique, à des associations culturelles, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt dons associations qui s’élève à 66 % des sommes versées, dans la limite de 20% du revenu imposable.

 

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’un conseil afin de vous aider à faire baisser vos impôts en 2009, je vous conseille vivement de consulter un excellent conseiller sur le site ouplacermesimpots. Pour plus de renseignements, il suffit de vous rendre sur le site ouplacermesimpots.com


Crédit d’impôt développement durable

Un crédit d’impôt développement durable est accordé aux personnes qui effectuent des travaux dans leur habitation principale. Les travaux qui vous permettent de bénéficier du crédit d’impôt développement durable sont l’installation de chaudières basses températures et les chaudières à condensation, les matériaux isolants thermiquement y compris les vitrages et les volets isolants, les appareils de régulation tels que les thermostats d’ambiance, le robinet thermostatique, les appareils de chauffage au bois tels que les inserts, les poêles, les foyers fermés, les cuisinières spécifiques et les chaudières.

Le crédit d’impôt développement durable concerne aussi les pompes à chaleur géothermales et air/eau, les équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire  et les systèmes de production d’électricité utilisant des sources renouvelables tel que le solaire photovoltaïque.

Le montant du crédit d’impôt développement durable s’élève à 15%, 25% ou 40% de la somme des dépenses prises en compte dans la limite de 8000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et de 16 000 € pour un couple marié ou pacsé et soumis à une imposition commune. Le montant du crédit d’impôt développement durable est augmenté de 400 € pour le premier enfant ou par personne à charge, de 500 € pour le deuxième enfant et de 600 € par enfant si c’est le troisième. Ces augmentations sont divisées par deux en cas de garde alternée.

Afin de bénéficier du crédit d’impôt développement durable vous devez présenter soit les factures de l’entreprise ayant réalisé les travaux soit une attestation fournie par le vendeur ou le constructeur de votre logement.

Pour rappel, le crédit d’impôt développement durable permet un remboursement, même si la somme est supérieure à l’impôt sur le revenu que vous devez payer. De plus, il s’applique à tout le monde, même aux personnes n’étant pas imposables.

 

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’un conseil afin de vous aider à faire baisser vos impôts en 2009, je vous conseille vivement de consulter un excellent conseiller sur le site ouplacermesimpots. Pour plus de renseignements, il suffit de vous rendre sur le site ouplacermesimpots.com


123

momema |
Yves HUSSON - Conseiller gé... |
« Kabylie-Politique » |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Nougatine
| J'aime les chevaux
| une guerre sans merci